Archives du mot-clé Chapelle Victoria

Grasse à l’Unisson : bulletin d’information Octobre, Novembre et Décembre 2015 :

Tout d’abord, Grasse à l’Unisson et la France à l’Unisson vous présentent leurs meilleurs vœux pour cette année 2016 :  

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

Trois mois de forte activité qui vous sont présentés dans ce bulletin, bulletin d’information qui reprendra son format mensuel à partir de Février 2016 pour le mois de Janvier. 

FETE DE LA BIERE – Grasse – 01/10/15 : 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

Au lancement de la Fête de la Bière à Grasse Edition 2015, de retour après 30 années d’absence et célébrant 52 ans d’amitié et de jumelage entre la Capitale des Parfums et Ingolstadt en Allemagne.

L’Oberburgermeister (Maire) de la Ville, le Dr Christian LOSEL avait fait le déplacement, lançant conjointement jusqu’au 4 Octobre les festivités avec le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD.

A savoir : la Bavière est la plus vaste région d’Allemagne et l’une des plus riches. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

BILAN DE LA SAISON ESTIVALE 2015 – Conférence de presse au Château St Georges à Grasse – 08/10/15 :

La conférence de presse a été donnée devant une soixantaine devant une soixantaine d’invités du monde journalistique, médiatique, économique, industriel, associatif et Politique dans ce château du XIX ème siècle appelé « Le Petit Versailles » de la Côte d’Azur et situé au 15 Avenue Francis de Croisset, niché sur un parc typiquement provençal et maralpin de trois hectares. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

Le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD était accompagné de Valérie DAVID, Adjointe au Commerce et à l’Artisanat, Aline BOURDAIRE, Conseillère Municipale déléguée à l’Evénementiel et de Pascal BROCHIERO, Directeur Général de l’Office du Tourisme de Grasse en l’absence de Catherine BUTTY, Adjointe au Tourisme et au Rayonnement de la Ville, souffrante et remerciée par le Maire pour le travail déjà accompli en début de mandature. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

Furent ainsi abordés les atouts de la Capitale des Parfums, sa politique culturelle, évenementielle, ses nouveaux outils, points d’information fixes comme itinérants, les enquêtes de satisfaction des touristes, les bilans des mois de Juin, Juillet, Août et Septembre, la hausse spectaculaire du tourisme et clientèle chinois(e), le classement de Grasse dans les villes les plus touristiques des Alpes Maritimes (4 ème du top 8), les avis de la Fédération des Commerçants Grassois, le Bilan de la Régie des Parkings Grassois ainsi que celui du taux d’occupation des hôtels de la Ville. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

FETE DE LA SCIENCE – MIP, le Musée International de la Parfumerie de Grasse – 10/10/15 :  

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

La Fête des Sciences célébrée nationalement l’a été durant une semaine sur Grasse, notamment lors du Week-End.

Le choix de Grasse à l’Unisson s’est porté sur la visite ainsi que la conférence données au MIP, le Musée International de la Parfumerie.

Tout d’abord la visite avec la présentation olfactive d’odeurs du quotidien (café, air, chocolat) des contextes de fêtes (alcool, whisky) et un peu plus « particulières » (cocaine, herbe, opium, bien entendu non pures (essences parfumées)).

Et de l’oeuvre « Jardin d’Addiction » de BERDAGUER et PEJUS qui date de 2009, faite de métal, de verre, de parfums des parfumeurs « Les Christophs » (Christophe LAUDAMIEL et Christoph HORNETZ et qui fut réalisée au CIRVA, le Centre International de la Recherche sur le Verre et les Arts Plastiques.

Il en existe deux exemplaires parfaitement identiques : celui de Marseille et celui-ci.

Une conférence fut ensuite donnée à l’Auditorium par Céline ROY, Responsable de la Plateforme pour le Laboratoire ERINI (European Research Institut Of Natural Ingredients) qui se situe à l’Espace Jacques-Louis LIONS, 4 Traverse Dupont (ex Usine Roure) près du bâtiment de la CAPG (Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse).

Ce laboratoire se spécialise dans la connaissance et la valorisation des ingrédients naturels, la conjugaison des recherches publiques et privées, la collaboration et la mutualisation des moyens, l’offre de service spécifique, l’agroalimentaire, la parfumerie et la cosmétique, la diététique et la phytothérapie, le screening des contaminants.

La conférencière Céline ROY a présenté au public ce qu’est le « Champ des Odeurs », conçu en 1983 par Jean-Noel JAUBERT, celui des odeurs de tête, de cœur et de fond, a sollicité son auditoire en tests olfactifs et gustatifs. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

OBSEQUES de Robert BARTOLOZZI – Cathédrale Notre Dame du Puy de Grasse – 12/10/15 :

La section était présente aux obsèques de Robert BARTOLOZZI, célébrés par le Père Cyril GELEY à la Cathédrale. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

Qui était Robert BARTOLOZZI ?

Tout d’abord quelqu’un de bien connu des Grassois, Maralpins et Azuréens.

Il était dévoué pour sa commune :

Adjoint au Maire de la Ville de Grasse, Hervé de FONTMICHEL (grande famille grassoise) en 1989.

Officier du Mérite National

Médaillé d’Or du Mérite Pontifical décerné par sa Sainteté le Pape Jean-Paul II

Président de l’UFAC de Grasse (Union Française des Anciens Combattants)

Président d’honneur de l’UNSOR membre de Rhin et Danube Grasse

Ancien combattant de la Seconde Guerre Mondiale

Impliqué très actif dans la rénovation du Sanctuaire de Notre Dame de Valcluse

et principal donateur de l’Espace Napoléon Place de la Foux à Grasse, d’une importante collection d’objets divers dont une médaille authentique de l’époque napoléonienne, une copie du masque funéraire de l’Empereur Napoléon Ier ainsi que la statue qui se trouve exposée dans la principale vitrine de l’Espace et qui fut restaurée par le sculpteur et graveur Jean-Louis LAGET, qui n’est autre que le père de notre Président, Jean-René LAGET.

Il est décédé le 6 Octobre 2015 à l’âge de 95 ans et repose désormais au Cimetière de Cabris.

TOURNAGE « PARFUM D’AMOUR » – Rue de l’Oratoire – Grasse – 12/10/15 :

De retour des obsèques de Robert BARTOLOZZI, la section a croisé à la Rue de l’Oratoire le tournage de « Parfum d’Amour », série à succès vendue dans 70 pays. Le tournage a duré 8 jours. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

Rencontre de Grasse à l’Unisson et Avignon à l’Unisson – Avignon – 17/10/15 :

Jean-René LAGET, Frédéric GUILLIEN (Président d’Avignon à l’Unisson), dit « Fred Gui » et DJ LORENZO (Laurent CHARBONNEL) se sont rencontrés à Avignon pour évoquer les actions groupées et futures des deux sections.

Un rapprochement évident puisqu’il existe déjà entre les deux villes au travers du Théâtre de Grasse et du Festival d’Avignon, pouvant donc être accentué dans d’autres domaines. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

1 ère Bourse Militaria – Cours Honoré Cresp – Grasse – 18/10/15 :

La toute première bourse Militaria de Grasse était donnée sous le chapiteau du Cours Honoré Cresp, grand rassemblement appelé à être reconduit chaque année.

La réussite de ce rassemblement tient essentiellement à sa fréquentation (toutes les bourses militaires sont d’ailleurs très fréquentées dans le département) mais aussi à la participation de l’association du 509 ème Géronimo les véhicules historiques du Tignet et des différents exposants, collectionneurs et vendeurs que nous félicitons. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement 

CONFERENCE « Les Alpes Maritimes durant la Grande Guerre » – Palais des Congrès – Grasse – 22/10/15 : 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

Cette conférence a été donnée dans le cadre des conférences de l’Association Historique du Pays de Grasse par la conférencière nationale Diane SAURAT-ROGNONI.

Les différents aspects de la participation du département et du tribut de la guerre ont été abordés :

partant de la situation de base qui est celle des atouts : le train depuis 1866, l’ hôtellerie, l’horticulture envoyée par ce moyen de locomotion dans toute l’Europe.

La majorité des revenus du département étaient liés, comme encore aujourd’hui, au tourisme.

Mais on s’interroge très tôt sur l’application de la Triplice et de la menace frontalière de l’Est, à savoir l’Italie.

La presse mène alors des enquêtes contre la menace allemande, notamment un certain journaliste aixois Marcel JOANNON connu sous le pseudonyme de « Marcel Provence », également historien et défenseur du patrimoine provençal, fondateur de la Société Paul Cézanne (1923) et Président de la Société d’ Aix en Provence (1946-1947).

Il enquêtera notamment contre les industriels allemands Schimmel, perçus comme une menace par les producteurs locaux et pour cause :

ces derniers s’intéressaient beaucoup à la lavande et au cyprès.

Rien que pour la lavande, leurs productions 1910 et 1911 s’élevaient à 270.000 et 294.000 kilos contre 17.000 et 20.000 pour les autres producteurs.

Son ouvrage « Les Allemands en Provence », préfacé par Léon DAUDET, fils aîné d’Alphonse DAUDET est un véritable pamphlet et aurait pu même être une bombe puisque celui-ci se verra amputé à la demande du Président de l’Assemblée Nationale d’un chapitre sur ces industriels allemands qui finançaient les campagnes régionales des hommes politiques locaux de l’époque.

La conférencière a également rappelé que la Loi de 1913 a eu des bienfaits pour la mobilisation des troupes, et notamment de 200.000 hommes supplémentaires par rapport à avant la loi.

Elle évoqua le rôle patriotique de la presse locale, notamment du Petit Niçois, dont les locaux furent le premier point de ralliement du 6° Bataillon de Chasseurs Alpins en provenance de Saint Martin Vésubie avant de se rendre à la Gare PLM.

L’occasion de parler aussi du scandale national de « l’Affaire du 15° Corps », celui victime d’un véritable carnage (12.400 sur 35.000 hommes en quelques jours), trop visible (les fameux képis et pantalons rouge garance, à découvert, et qui fut accablé de tous les maux par le Gouvernement qui l’accusa d’être composé de soldats du Sud-Est, donc manquant de patriotisme, d’être Français depuis peu de temps et de manquer de sérieux.

La Dépêche du Midi, l’Eclaireur et le Petit Niçois tenteront en vain dans un premier temps de rétablir la vérité au sujet de la vaillance de ces soldats. La vérité n’éclatera réellement qu’à partir de 1920 puis 1921.

L’agriculture a été aussi abordée : dès le 9 Août 1914, le Maire de Nice de l’époque demande aux agriculteurs de se faire connaître, notamment pour des besoins de main d’oeuvre.

Une commission alimentaire est crée par le Conseil Général, la Mairie de Nice et la Principauté de Monaco.

Alors que les dirigeants souhaitent supprimer les cultures horticoles au profit des plantages de pommes de terre, la « Petite Revue Horticole d’Antibes jouera un rôle de sensibilisation en appelant à préserver les fleurs et leur culture.

C’est ainsi que le coquelicot et le bleuet seront adoptés pour nos soldats afin de les soutenir et de perpétuer la Mémoire.

L’agriculture et les cultures souffriront beaucoup de la Grande Guerre. Il faudra attendre Septembre 1917 pour retrouver une merveilleuse récolte d’olives.

Le Vin de Bellet et les cultures de Coursegoules seront en revanche nettement plus affectés.

Après la guerre, on assistera à une baisse du vin, des céréales et olives mais à une hausse du lait et des fleurs.

La culture maraîchère se situera pour sa part dans la basse Plaine du Var.

Côté tourisme, l’idée malgré le contexte sera de créer la Saison d’Hiver, avec des spectacles et pièces de théâtre sur le thème de la Guerre.

La première, 1914-1915 est un véritable échec. Il faudra attendre la 1916-1917 pour que le moral reparte à la hausse. Il faut dire aussi que c’est le moment où les hôtels seront déréquisitionnés car jusqu’alors essentiellement transformés en hôpitaux.

Et ces hôpitaux improvisés de la Côte d’Azur étaient très prisés pour leur éloignement du conflit comme leur climat.

Sera même crée un journal « Le Bulletin des Hôpitaux », où l’on apprendra quel soldat sera arrivé sur la Côte d’Azur, son parcours, racontera de belles histoires liées aux soldats et à leurs familles.

Pourtant, il sera rapidement interdit au bout d’un an, étant perçu comme plus démoralisant qu’autre chose.

Son dernier exemplaire paraîtra le 12 Décembre 1915 et comportera la « Lettre aux Boches », écrite par Ernest LAVISSE de l’Académie Française.

C’est aussi à cette période que les permissionnaires, notamment américains, poseront leurs valises. Ce sont ainsi 65.000 soldats américains et britanniques qui se retrouveront à Nice, où le Quai du Midi sera débaptisé en « Quai des Etats-Unis ».

L’hôtellerie azuréenne, c’est aussi la création en 1914 de l’Ecole Pratique de Commerce et d’Industrie, aujourd’hui le Centre Universitaire Méditerranéen sur la Promenade des Anglais.

Victime de son succès : elle passera de 65 élèves en Février 1915, à 88 élèves en
Octobre 1916 puis 150 en 1917 et déménagera à l’actuel Lycée Paul Augier.

Le rôle des entreprises, de transport comme de parfumerie, sera aussi décisif :

73 entreprises des Alpes Maritimes seront réquisitionnées notamment TNL (Tramway Nice Littoral) allant de Menton jusqu’au Cap d’Antibes et dans l’arrière pays. C’est l’un des rares tramways à ne pas être proprement urbain.

Ce fameux TNL servira notamment à acheminer le charbon et sera même relié au trajet cannois, jusqu’alors bien distinct.

A la place de l’actuel Carrefour TNL se trouvait un hangar à obus.

La parfumerie, industrie chimique, est mise à profit, comme Chiris et Jeancard à Nice pour le chlore.

La parfumerie donnera également le chimiste Eugène TURPIN comme inventeur du « Turpiniste », le fameux explosif, bien connu depuis les pubs où les allemands étaient perçus comme des insectes.

Le Gouvernement veut à l’époque se servir de l’industrie de la Parfumerie pour ses propres intérêts et ne voyait plus par conséquent son intérêt qui n’était autre… que celui de la France :

la poudre de riz, servant beaucoup pour le maquillage à l’époque, n’était plus délivrée que sur ordonnance.

On mentait délibérément pour faire passer certains parfums et artifices comme étant des poissons, dans le but de dissuader les femmes de les utiliser.

Certaines denrées, jugées « non prioritaires », seront même bloquées pendant plus d’un an à l’autre bout de la France.

« O parfums d’autrefois, qu’êtes-vous devenus au milieu des balles et des obus ? » est sans doute la phrase qui résume le mieux cette logique de massacre de notre parfumerie durant la 1° Guerre Mondiale.

Il y aura aussi un bien dans ce mal de la guerre : la restriction de papier, donc de paperasseries administratives.

Le Ministère de la Guerre a véritablement saccagé l’industrie du parfum durant la 1° Guerre Mondiale, en interdisant les pubs à l’étranger… tout en autorisant les pubs anglaises et américaines pour leur propre concurrence à notre industrie. Le marché des femmes américaines était largement négligé par la France qui avait hélas d’autres priorités.

Le panier de la ménagère sera lui aussi bien affecté durant la 1° Guerre Mondiale et l’après guerre. En 1914, il était de 26.20 francs passant en 1920 à 655.95 francs.

Du coup, la Municipalité de Nice achètera le sucre pour le revendre elle même via des cartes de rationnement avec tickets détachables.

La solidarité dans les Alpes Maritimes sera une réalité, concrétisée par les dons de société comme de particuliers.

La presse locale sanctionnera les profiteurs de guerre (commerçants faisant flamber les prix) en les asphyxiant par des publicités pour ceux se comportant correctement.

15 journées nationales pour les soldats seront organisées dans les Alpes Maritimes entre Décembre 1914 et Juin 1917.

On cherche des marraines de guerre, notamment pour les soldats éloignés, comme les soldats russes. Ce qui contribuera au lien qui se créera par la suite entre Nice et les russes à la suite de la Révolution Rouge de 1917.

Pour les soldats, des vêtements chauds sont confectionnés et les jeunes élèves écrivaient des lettres et faisaient des cadeaux.

Pour les orphelins de Guerre sera créée dès le 2 Août 1914 l’Association Nationale des Orphelins de Guerre, visant à aider les orphelins à devenir plus vite autonomes en leur apprenant par exemple un métier, bien souvent la menuiserie pour les garçons et la couture pour les filles.

Il fallait d’autant plus encadrer ces jeunes, tant certains tournaient mal en l’absence de la figure paternelle, notamment les 10-16 ans, comme ceux des bandes niçoises de « La Cloche en l’Air » et de « l’As de Pique ».

Le Souvenir Français aura lui aussi son rôle dans la vaillance de Guerre et la motivation :

« A nous le souvenir, à eux l’immortalité ».

C’est en 1894 que le premier monument aux morts sera construit dans les Alpes Maritimes sur l’Ile Sainte Marguerite.

A Grasse, les premières véritables célébrations du monde patriotique auront lieu en 1915 sur la Place du Petit Puy comme de nos jours.

Son premier monument aux morts sera d’ailleurs érigé le 4 Mars 1928 à la Place du Petit Puy plutôt qu’au jardin botanique comme prévu à l’origine, ce jardin étant à l’époque celui des « amours faciles ».

Le dernier poilu des Alpes Maritimes décédera en 2004 à l’âge de 108 ans.

L’heure du bilan :

Plus d’un tiers des disparus des Alpes Maritimes au cours de la Grande Guerre étaient des ruraux.

Entre le recensement de 1911 et celui de 1921 seront comptabilisés rien que pour l’Arrondissement de Grasse 6000 disparus.

L’arrondissement de Pujets-Théniers, très affecté au niveau de sa population, perdra carrément sa sous-préfecture comme conséquence de la Grande Guerre.

Llyod GEORGE et Aristide BRIAND prendront part à la Conférence de Cannes pour la paix du 6 au 13 Janvier 1922. Avec 200 participants et 60 journalistes, la Paix pour le futur devait y être décidée autour du bon temps et notamment de parties de golf.

Or, ces parties de golf s’avéreront… désastreuses pour l’image de la France comme pour le but recherché, vu que la photo de Llyod GEORGE apprenant le golf à Aristide BRIAND sera perçue comme une tutelle anglaise sur la France.

La conférence de Mars, comprenant de nombreux italiens, et notamment un journaliste du nom de Bénito Mussolini, n’arrangera pas les choses.

Ce qui fit que la conférencière se posa comme question en guise de conclusion :

« Est-ce en préparant la Paix que l’on prépare la Guerre ? » 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

Fête Internationale de la Basse Cour 2015 – Espace Chiris – 24/10/15 :

Plus de 2000 animaux y étaient exposés tout au long du week-end. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

Félicitons comme il se doit Jean-Michel PAULIN, Président de la SACA (Société d’Aviculture de la Côte d’Azur) pour son dévouement à la réussite de ce grand rassemblement annuel et international (depuis maintenant 19 ans) qui rapproche la Ville de Sous-Préfecture qu’est devenue Grasse avec son passé et surtout celui de ses hameaux. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

Car les exposants ne viennent pas que de France mais aussi d’Allemagne, de Belgique, de Suisse ou encore du Royaume-Uni. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

CULTE DE LA CITE – FETE DE LA REFORMATION – Chapelle Victoria de Grasse – 24/10/15 : 

Grasse à l’Unisson était présente au premier Culte de la Cité donné dans le cadre de la Fête de la Réformation commémorant cette année le 498 ème anniversaire de la naissance de la Réforme Protestante à la Chapelle Victoria.

Les Eglises et Communautés protestantes de la ville étaient là et accompagnaient le Pasteur Christian BARBERY.

Le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD et le Père Gontran POUSSOU (orthodoxe) y assistaient également. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

2° Colloque Inter-Régional en Pays de Grasse – Innovation Sociale et Territoires – MIP – Musée International de la Parfumerie – Grasse – 30/10/15 : 

Ce colloque a été donné par SCIC Tetris (Transition Ecologique Territoriale par la Recherche à l’Innovation Sociale), Eval’Eco, l’Institut Jean-Baptiste GODIN, la CAPG (Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse) et la Région PACA (Provence Alpes Côte d’Azur).

SCIC Tetris et l’Institut Godin présentaient par exemple deux conférences :

« l’Evaluation des impacts et des changements institutionnels de l’innovation sociale : premiers éléments de recherche », avec notamment un rappel :

2008-2014 : les programmes R & D sur les pratiques solidaires (2008-2012) et l’innovation sociale (2012-2014).

2014 : les études préliminaires d’outils liés à l’utilité sociale, l’impact social.

2015-2017 : les deux programmes liés à l’évaluation des impacts et changements de l’innovation sociale.

Et l’autre conférence :

« Accompagner les démarches d’amélioration continue : la construction d’un outil au croisement des pratiques de développement durable et des pratiques solidaires. » 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

Inauguration de l’Exposition Fête des Morts selon la Tradition Mexicaine – Crypte de la Cathédrale Notre Dame du Puy de Grasse – 30/10/15 :

Elle s’est terminée le 1er Novembre 2015, ouverte Samedi et Dimanche de 10h00 à 18h00, organisée par les associations France-Espagne-Amérique Latine (FEAL) et Charamusca.

L’Association FEAL s’intéresse à toutes les cultures du monde hispanique et vise à les faire connaître, comme c’était le cas pour cette exposition où la Fête des Morts / Défunts au Mexique est loin d’être aussi triste que nos fêtes similaires de début Novembre.

Tout au long de l’année, France-Espagne Amérique Latine offre différentes activités sur Grasse, le Pays de Grasse et dans les Alpes Maritimes : cours d’espagnol, de flamenco, films en VO espagnol sous-titré ainsi que des randonnées, repas, conférences et concerts.

L’association a convié cette année la jeune soprano mexicaine Paloma LANDGRAVE pour un récital qui fut donné en l’Eglise de Cabris le Samedi 31 Octobre 2015 à 19h30.

Le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG Jérôme VIAUD étant ce soir là retenu auprès du Député et Président du Conseil Départemental, Eric CIOTTI, c’est Serge PERCHERON, Conseiller Municipal Délégué en charge du Quartier de St Antoine et en liaison avec l’Adjointe aux actions humanitaires, Anne-Marie DUVAL, qui représentait la Municipalité.  

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

COMMEMORATIONS DU 1ER NOVEMBRE 2015 – Grasse – 01/11/15 :

Commémorations du 1er Novembre données sur différents lieux de recueillement en présence des élus de la majorité : Philippe WESTRELIN, Gilles RONDONI, Nicole NUTINI, Jean-Marie BELVEDERE, Brigitte VIDAL, Muriel CHABERT, Claude MASCARELLI, Marguerite VIALE, Serge PERCHERON, Ali AMRANE, Chems SALLAH, Jocelyne BUSTAMENTE et de Stéphane CASSARINI, seul Conseiller Municipal d’opposition présent (qui l’était également en sa qualité de Président du Souvenir Français de Grasse), des responsables politiques, des porte-drapeaux, des associations et des vieilles familles grassoises.

La première commémoration fut donnée à 9h30 au Monument aux Morts de la Place du Petit Puy. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

La deuxième à 9h50 au Monument des Héros et Martyrs de la Résistance (et déportés) sur le Cours Honoré Cresp. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

La troisième à 10h30 au Cimetière Ste Brigitte, où un hommage fut également rendu à André Masson, Adjoint aux Finances décédé en Novembre 2014 et où notre Président Jean-René LAGET a fleuri d’un oeillet blanc la tombe du soldat NGUYEN (1° Guerre Mondiale) et le Monument aux Morts 14-18 du Souvenir Français. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

Et enfin pour finir au Cimetière des Roumiguières à la Stèle du Souvenir Français, l’hommage rendu aux harkis se déroulant désormais le 5 Décembre de chaque année. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

PORTES OUVERTES AEC LES CEDRES – Grasse – 05/11/15 : 

Notre section s’est rendue à l’invitation de son Directeur Rémi BERTHE pour découvrir et promouvoir les différentes de séminaires, congrès, réunions et formations susceptibles d’intéresser tout acteur politique, économique ou encore associatif. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

Notre Président remercie Madame RETY pour son accueil et la visite guidée de toutes les infrastructures composant ce village vacances. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

EXPOSITION « Les Bonaparte à Grasse : séjours, passages et témoignages » – Archives Communales de Grasse – 05/11/15 : 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

Une exposition passionnante a été donnée aux Archives Communales (10 Avenue de Croisset) jusqu’au 18 Décembre 2015. Celle-ci retraçait les passages de Napoléon BONAPARTE à Grasse en 1793 et 1815 et de sa sœur, la Princesse Pauline en 1807 au travers de documents conservés aux Archives Communales. Une partie de la collection BARTOLOZZI et de l’association culturelle d’Escragnolle « Le Figon ». 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

URBAN DH SAISON 2 – Grasse – 22/11/15 :

Le grand rendez-vous sportif et urbain de l’Urban DH (Saison 2) : comme promis du spectacle, des spectateurs et des sensations à l’appel après que ce dernier ait été reporté suite à l’actualité tragique du 13 Novembre 2015. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

Félicitations aux organisateurs et à ces 70 sportifs bondissants, voltigeurs et même parfois carrément poètes des rues du Centre Historique de la Capitale des Parfums. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

MARCHE PROVENCAL DE NOEL – Quartier St Antoine de Grasse – 28/11/15 : 

Le 15° Marché Provençal de Noël du quartier Saint Antoine. 

Ce très beau marché, encore plus beau que celui de l’année passée a été inauguré par le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD, qui s’est battu pour qu’il puisse avoir lieu malgré l’Etat d’Urgence et Serge PERCHERON, Conseiller Municipal Délégué au Quartier de Saint Antoine, grand maître de cérémonie et très ému du travail accompli et en présence des élus suivants : 

Philippe WESTRELIN, 1er Adjoint, Valérie COPIN, Adjointe Chargée des Ressources Humaines, Dominique BOURRET, Adjointe chargée de la Vie Scolaire et de la Jeunesse, Nicole NUTINI, Adjointe chargée des fluides et ressources communales, Jean-Marie BELVEDERE, Adjoint chargé de la Sécurité, Muriel CHABERT, Conseillère Municipale déléguée aux Espaces Verts, Marguerite VIALE, Conseillère Municipale déléguée au Plan de Grasse et Annie OGGERO-MAIRE, Conseillère Déléguée auprès de la Vie Associative. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

Félicitations également aux exposants / marchands / associatifs, équipes municipales et à tous les bénévoles assurant la réussite de ce marché. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

Il y a également eu une messe provençale. Notre section a fait un don à l’Ecole Méditterranéenne des Chiens Guides d’Aveugles. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

32° FOIRE AUX SANTONS – Mouans Sartoux – 28/11/15 : 

Félicitations à tous les santonniers exposants venus des quatre coins de la Paca (04,06,13) pour leurs réalisations remarquables qui ont pu être admirées jusqu’au 24 Décembre 2015, tous les jours de 14h00 à 18h00.

Notre section s’est ainsi laissée tenter par un magnifique chariot traditionnel de cueillette de la lavande, rendant ainsi hommage à l’activité des parfums, l’une des principales de notre département depuis maintenant plusieurs siècles mais notamment depuis le milieu du 19° siècle et la création de celui-ci. 

GAUMOUS8
Cliquer dessus pour agrandissement

INAUGURATION CHOCOLATERIE MAISON DUPLANTEUR – Grasse – 03/12/15 :

Cette inauguration de la nouvelle chocolaterie Maison Duplanteur, 22 Rue Marcel Journet a été donnée devant plus de 200 personnes par le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD en présence du propriétaire et patron de la chocolaterie Mathis CELIAN, de l’Adjointe Déléguée au Tourisme et aux Congrès et Présidente de l’Office du Tourisme Catherine BUTTY, de la Conseillère Départementale Michèle OLIVIER et de nombreux élus de la majorité ainsi que de Claude MUZZIN, Président de la Fédération Economique de Grasse avec qui fut signée la Convention liant sa fédération à l’Office du Tourisme. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

HOMMAGE AUX MORTS D’ALGERIE (GUERRE D’ALGERIE), MAROC ET TUNISIE – Grasse – 05/12/15 :

Ces commémorations ont été données sur les lieux du cimetière des Roumiguières, au cimetière Ste Brigitte au Monument aux Morts d’Afrique du Nord et d’Outremer et au Monument aux Morts de la Place du Petit Puy, présidées par le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG Jérôme VIAUD en présence d’élus de la Majorité : Brigitte VIDAL, Jean-Marie BELVEDERE, Ali AMRANE et Chems SALLAH, de représentants politiques, des associations, des porte-drapeaux et des vieilles familles grassoises.

Une messe solennelle a été donnée à la Cathédrale Notre Dame du Puy pour les 27.000 morts des combats, les 65.000 blessés de l’époque et les 150.000 morts et disparus parmi les civils. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

CONCERT DE NOEL CANTIFOLIA – Eglise St Jacques le Majeur – Bar sur Loup – 06/12/15 :

Donné par l’association et choeur Cantifolia de Grasse en l’Eglise de Bar sur Loup, commune de l’Arrondissement de Sous-Préfecture de Grasse.

Le choeur Cantifolia (anciennement Ensemble Choral du Conservatoire de Grasse (ECCG) a fêté ses 30 ans en 2008 et est dirigé depuis 2002 par Jacques MAES.

Il interprète un répertoire diversifié allant du Moyen Age au Contemporain en passant par les chants sacrés, de Noël et les pastorales provençales.

C’est ainsi qu’ont été chantées et interprétées :

Alleluia (Prélude de la Pastorale), Noël des Santons, Douce Vierge Marie, La Biasso, Lei Pastoureu, Alleluia (final de la Pastorale).

Puis Pastorale (tirée de l’Arlésienne), La Nuit, Guillo prend ton tambourin, Quand la Vierge vint à la Messe, The Time of Snow, Mary Had a Baby, Sun Carol et Jingle Bells.

Et pour terminer en beauté ce concert de pur régal, en particulier grâce à la formidable acoustique de l’Eglise St Jacques-le-Majeur abritant la célèbre « Danse Macabre » sur bois du XV ème siècle : A Merry Christmas. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

CONSEIL MUNICIPAL – Palais des Congrès – Grasse – 08/12/15 : 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

5 ANS D’INNOVA GRASSE (entreprises) – 11/12/15 :

La pépinière d’entreprises de la CAPG qui monte.

Située dans les deux derniers étages de l’Espace Jacques Louis Lions, soit 1800 m² à la disposition de projets et jeunes créateurs bénéficiant d’un hébergement en bureaux meublés (12 à 30 m²), de services mutualisés comme les minis labos, accès internet, d’un accompagnement par des professionnels et de la synergie des secteurs, ses grands domaines sont : la filière PASS (Parfums, Aromes, Senteurs, Saveurs), la Santé, l’Electronique et les TIC. 

Le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD a rappelé sa fierté de la réussite de ce révélateur et soutien de pépites : taux d’occupation (96%), 25 projets hébergés en permanence et plus de 100 emplois crées en 5 ans avec plusieurs success stories. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

CONFERENCE EGLISE ST HILAIRE – Villa St Hilaire Grasse – 11/12/15 :

Une conférence donnée par l’archéologue et historien Jean-Claude POTEUR sur l’église disparue de St Hilaire, nom aux fondations d’un quartier qui est aujourd’hui notamment celui de la Villa Saint Hilaire : la Bibliothèque Municipale. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

COMMEMORATIONS DU 2 DECEMBRE – Nice – 13/12/15 : 

Données au Monument aux Morts du Quai Rauba Capeu, avec un repas et conférences donnés par le Souvenir Napoléonien 06.

Notre Président remercie tout particulièrement Olivier GHEBALI, Président du Souvenir Napoléonien 06 pour son invitation au repas donné au CUM, le Centre Universitaire Méditerranéen ainsi qu’aux conférences « les trois Napoléon » données par MM. Pierre BRANDA, historien et Directeur du Patrimoine de la Fondation Napoléon, David CHANTERANNE, historien et Rédacteur en Chef de la RSN, la Revue du Souvenir Napoléonien et Patrice GUENIFFEY, historien et Directeur d’Etudes à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EEHSS).  

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

ACCUEIL DES NOUVEAUX ENTREPRENEURS – Espace Jacques Louis LIONS – Grasse – 17/12/15 : 

Accueil des nouveaux entrepreneurs du Pays de Grasse à l’Espace Jacques Louis Lions donné par le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG Jérôme VIAUD en présence du représentant du Président de la CCI Bernard KLEYNHOFF, du Président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat des Alpes Maritimes Jean-Pierre GALVEZ et d’élus de la majorité. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

INAUGURATION DE NATURALIA – Boulevard du Jeu de Ballon – Grasse – 17/12/15 :

Inauguration du nouveau commerce et marché de produits naturels et bios du Boulevard du Jeu de Ballon de Grasse : Naturalia, donnée en présence du Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG Jérôme VIAUD et d’élus de la majorité. 

Naturalia, ce sont 111 boutiques en France, dont celle de la Capitale des Parfums. 

Félicitations et bonne chance à toute la dynamique équipe de Naturalia. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

EXPOSITION DES CRECHES – Crypte de la Cathédrale Notre Dame du Puy – Grasse – 18/12/15 : 

Inauguration de l’exposition des crèches de la crypte de la Cathédrale Notre Dame du Puy à Grasse par l’association des Amoureux du Vieux Grasse en présence de Jean-François LAPORTE, Conseiller Municipal délégué en charge des bâtiments communaux. D’autres élus de la majorité avaient fait le déplacement. 

Félicitations à Monsieur Jacques LEMAYEUR pour sa crèche automatisée, toujours aussi belle et magique. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

MARCHE AUX FLAMBEAUX ET LANCEMENT DE NOEL – Centre Historique de Grasse – 18/12/15 :

La traditionnelle Marche aux Flambeaux dans le vieux Grasse et le lancement des Festivités de Noël sur la Capitale des Parfums par le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD à la Place de l’Evéché. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

3° EDITION DU FESTIVAL DU LIVRE DU PAYS DE GRASSE – Centre E. Leclerc – Grasse – 19/12/15 :

Félicitations à Jean-Claude JUNIN pour le succès de cette rencontre littéraire, devenant incontournable dans le Pays grassois et à Francis MASTIO, PDG du Leclerc Grasse qui accueille celle-ci depuis maintenant trois ans. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

CONFERENCE DU CINQUANTENAIRE DE LA DISPARITION DE JEAN MEDECIN – CUM de Nice – 19/12/15 : 

Une conférence donnée au CUM de Nice (Centre Universitaire Méditerranéen) par l’ancien Député et Sénateur-Maire de Nice et toujours Président de l’Entente Républicaine, Maître Jacques PEYRAT sur l’ancien Maire bâtisseur de la ville (à qui l’on doit notamment la Promenade des Anglais, les aménagements sur le Paillon, le CUM, l’Université de Nice, etc…), Président du Conseil Général des Alpes Maritimes, Député, Sénateur, Ministre et notamment candidat à l’Election Présidentielle de 1953, Maître Jean MEDECIN, père de Jacques, autre maire de la ville. 

La saga politique Médecin, un « virus politique » transmis de génération en génération sur plus de 130 ans. Une conférence passionnante et pleine de « franches vérités » comme on dit à « Nissa la Bella ».  

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

CONCERT DE NOEL – Chapelle Sainte Marguerite – Cabris – 20/12/15 :

Organisé par l’association « La joie de la Harpe » et donné en la Chapelle Sainte Marguerite de Cabris par Céline DELLAGRISA (soprano), Megan METHENEY (harpe) (qui s’étaient déjà toutes les deux produites au MAHP de Grasse, le Musée d’Art et d’Histoire de Provence lors des Nocturnes Parfumées) et Julian MATTEWS (tenor) et Jean-Claude CADIER (violoncelle).

Furent interprétés pour le plus grand plaisir de l’assemblée conquise dans cette belle et accueillante commune (commerçants notamment) :

l’Ave Maria (J.S. BACH / GOUNOD), True is the Truth (Traditionnel. Arr. V Williams), les Danses d’Automne / Adeste Fideles (Bernard ANDRES / J.F. WADE), Douce Nuit (Franz GRUBER), Dans une étable obscure (Traditionnel), A Martine / What Child is This ? (Bernard ANDRES / Traditionnel), Les petits pas / O Vient, O vient, Emmanuel (Bernard ANDRES / Traditionnel), O Nuit (Jean-Philippe RAMEAU), In the Black Midwinter (Harold DARKE), Les Anges dans nos campagnes (Traditionnel), O Holy Night (Adolphe ADAM). 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

NOEL – 25/12/15 : 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

COMMEMORATION 78° ANNIVERSAIRE DU SOUVENIR NAPOLEONIEN – Nice – 27/12/15 :

Alpes Maritimes à l’Unisson était représentée à la commémoration du 78° anniversaire de la création du Souvenir Napoléonien sous la plaque commémorative du 3 Avenue Georges Clémenceau à Nice , à proximité du désormais « Palais Eugénie ». 

La plaque dit ceci : « Dans cet immeuble vécut Eugénie GAL née CARPIGNANO (1886 – 1963) filleule de l’Impératrice Eugénie. En 1937 elle y créa le Souvenir Napoléonien Société Française d’Histoire Napoléonienne. »  

Cette commémoration s’est déroulée en présence du Délégué du Souvenir Napoléonien 06 et ami de notre Président, Olivier GHEBALI, d’Olivier ROBAUT, Conseiller Municipal délégué aux anciens combattants et subdélégué au Vieux Nice représentant la Municipalité de Nice et des membres du Souvenir Napoléonien des Alpes Maritimes. 

Un bouquet de roses a été accroché et la Marseillaise a été chantée par les personnes en présence. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

LES DERNIERES MATINALES DE 2015 – Grasse – 30/12/15 : 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement
Publicités

Grasse à l’Unisson : le bulletin d’information 2° partie d’Août / Septembre 2015 :

Voici le bulletin d’information pour la 2° partie d’Août 2015 et le mois de Septembre 2015. Une fin d’Eté intense comme nous les aimons et une participation au Forum des Associations nous permettant d’exposer notre bilan 2014-2015.

SAMEDI 15 AOUT 2015 :

Le Bureau de Grasse à l’Unisson s’est rendu à la Stèle Napoléon puis à l’Espace Napoléon, manière de commémorer historiquement l’anniversaire de naissance de l’Empereur Napoléon Ier, la grande Histoire qui croisa l’histoire grassoise en 1815. 

(Pour rappel, tout au long de cette année nous fêtons le Bicentenaire). 

GAU15N6

JEUDI 20 AOUT 2015 :

Le Bureau de Grasse à l’Unisson a eu le plaisir d’assister au spectacle « Exquise Louise, Marquise de Mirabeau » donné par la compagnie Ad Vitame au MAHP, le Musée d’Art et d’Histoire de Provence dans le cadre des « Nocturnes et Siestes Parfumées ». 

Un spectacle historique et drôlatique d’un hypothétique retour de nos jours de Louise de MIRABEAU, Marquise de Cabris… chez elle. 

Une véritable réussite. Nous félicitons la Marquise d’un soir, également auteure du spectacle. 

GAUSEL5

SAMEDI 22 AOUT 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson s’est rendu au vernissage de l’exposition « Bastelica, peintre pluriel » (Les trois peintres et soeurs Marie-France, Martine et Loetitia BASTELICA) à la Chapelle Victoria de l’Eglise Protestante Unie de France à Grasse. 

Des peintures remarquables qui incarnent au mieux les émotions communes que peuvent ressentir d’authentiques triplées. 

La Chapelle Victoria a été construite en 1891 (soit aussi ancienne que les tunnels et viaducs ferroviaires (Pont Eiffel / Viaduc de Font Laugière, Tunnel de Chiris par exemple) de l’ancienne Ligne Métrique Central Var (ou Nice Meyrargues) par la communauté anglicane de Grasse. 

Elle a été donnée à l’Eglise Réformée de France (ERF) en 1970. 

L’ERF date de 1938. Calviniste, elle s’est associée à l’Eglise Evangélique Luthérienne de France (EELF) datant de 1872 pour former l’Eglise Protestante Unie de France (EPUF) à la suite du premier synode de Mai 2013. 

GAUCVB7

LUNDI 24 AOUT 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson assistait aux commémorations du 71° anniversaire de la Libération de la commune.

Tout d’abord à la Place du Docteur Colomban à 9h20 par un dépôt de gerbe, un recueillement et la Marseillaise, sous la présidence du Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD, comme pour toutes les autres cérémonies. 

GAUGAL62

Elus, responsables politiques, présidents et bureaux d’associations, porte-drapeaux et citoyens étaient également présents.  

Ensuite nous nous sommes rendus à la Grand Messe Solennelle donnée à la Cathédrale Notre Dame du Puy entre 10h00 et 11h00 par le Père Cyril GELEY.  

GAUGAL63

La cérémonie suivante fut celle du Monument aux Morts Place du Petit Puy de 11h00 à 11h30, avec dépôts de gerbes, minute de silence et Marseillaise.  

GAUGAL64

Et de 11h30 à 12h00, celle du Monument des Martyrs et Héros de la Résistance au Cours Honoré Cresp.  

GAUGAL65

Enfin, de 12h00 à 13h00 nous avons pu assister au Défilé du Boulevard du Jeu de Ballon : avec les gendarmes motorisés, les associations, les porte-drapeaux, les pompiers, véhicules anciens associatifs et du 3° RAMa de Canjuers.  

GAUGAL66

GAUGAL67

GAUGAL68

GAUGAL69

GAUGAL70

DIMANCHE 30 AOUT 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson était présent à la soirée 2015 de l’association des Amis de Jérôme VIAUD, Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG au Plan de Grasse dans l’enceinte du Centre Leclerc. 

Près de 3000 personnes avaient fait le déplacement dont de nombreux élus, responsables politiques, peoples et chanteurs comme : 

le Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Député Eric CIOTTI, le Député-Maire de Crest et Président de Droit au Coeur Hervé MARITON, le coureur cycliste Richard VIRENQUE ou encore le chanteur Jean MENCONI. 

GAUAJV22

Différentes animations ont été offertes tout au long de la soirée (concert, spectacle de danse, de grâce, de magie et d’illusionnisme). Une véritable réussite. 

GAUAJV21

Il faut aussi féliciter comme il se doit Mr PONS pour le repas. 

DIMANCHE 6 SEPTEMBRE 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson était représenté par son Président Jean-René LAGET le matin à la messe de la traditionnelle Fête des Colchiques donnée à la Chapelle St François / St Barthélémy devant plus d’une vingtaine de paroissiens et deux élues. 

GAUCOL3

Puis le Bureau s’est rendu l’après-midi au vide-grenier du Quartier St Claude.

Encore toutes nos félicitations aux organisateurs. 

Vide Grenier GAU

SAMEDI 12 SEPTEMBRE 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson était représenté par son Président Jean-René LAGET à la traditionnelle procession de Notre Dame de Valcluse menée par le Père Cyril GELEY depuis la Cathédrale Notre Dame du Puy de Grasse jusqu’au Sanctuaire Notre Dame de Valcluse à Auribeau-sur-Siagne en présence de plus d’une centaine de pèlerins, d’élus et associatifs (à la messe célébrée sur place).   

GAUVASC39

GAUVASC40

GAUVASC41

GAUVASC42

GAUVASC43

DIMANCHE 13 SEPTEMBRE 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson était représenté malgré la pluie par son Président Jean-René LAGET à la traditionnelle Fête de la Marine (53° Edition) célébrant l’Amiral de Grasse, héros français comme pour les Américains, né au Bar sur Loup. 

GAU53M22

La fête a débuté par la traditionnelle messe à la Cathédrale Notre Dame du Puy célébrée par le Père Cyril GELEY avant de se déplacer en procession jusqu’à la Statue de l’Amiral de Grasse au Cours Honoré Cresp, précédant les allocutions, dépôts de gerbes des élus, dont le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD, du Sous Préfet de l’Arrondissement de Grasse Philippe CASTANET, des militaires et associatifs. 

GAU53M23

GAU53M24

MARDI 15 SEPTEMBRE 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson était présent pour la pose de la première pierre du nouveau poste de Police Municipale grassoise par le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD, en présence de Nice Matin et du journaliste vedette de France 3 Côte d’Azur, Henri MIGOUT, accompagné de son cameraman. 

GAUPPM16

C’est dans les anciens locaux d’une, on peut dire « ancienne institution grassoise » du centre-ville, Babali, que sera bientôt inauguré ce nouveau poste, plus grand, plus fonctionnel et moderne. 

GAUPPM17

Et ce même jour, nous nous sommes également rendus à la Villa St Hilaire (Bibliothèque Municipale) pour assister à deux expositions :

la première « Entre ville et jardin, une image du monde », qui se tient au RDC, dans la salle principale. 

GAUVC13

Et au vernissage de l’autre dans la « Salle d’Actualité » par l’Atelier Voir :

« Aux confluences de la Photographie », à visiter jusqu’au 17 Octobre 2015, en présence de nombreux élus, dont Jérôme VIAUD. 

GAUVC14

JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson était présent à la rencontre « Ensemble bougeons l’Emploi pour les Jeunes » au Palais des Congrès.

La rencontre était dédiée aux jeunes entre 16 et 30 ans en recherche d’un job étudiant, d’un stage dans la région, d’une expérience professionnelle à l’étranger ou d’un emploi stable.

On trouvait à cette rencontre : un théâtre forum, des tables rondes, la génération Y abordée, la parité au Travail, la création d’entreprise, la success story, les témoignages RH, la mobilité internationale, les ateliers, notamment de montages de CV vidéos, les tests de personnalité, les impros, les rencontres métiers, la gestion des réseaux sociaux, les business models, l’apprentissage et la formation continue, les terrains de stages, les contrats étudiants, les diverses présentations et bien sûr les offres d’emploi.

Plus de 1000 personnes sont venues entre 13h00 et 20h00 pour toutes ces propositions et allées à la rencontre des principaux acteurs, partenaires et parrains de cette dernière :

UPE 06, PRODAROM, la CCI Nice Côte d’Azur, Initiatives Terres d’Azur, CREPI, Interima, T PLUS, Adecco et GSC. Et bien entendu la Ville de Grasse et la CAPG.

Les universitaires étaient également présents :

C’est avec tous ces acteurs et en présence du Consul Général de Tunisie à Nice et à la Principauté de Monaco Hamed BEN BRAHIM que le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG, Jérome VIAUD a signé une convention visant à concrétiser l’effort impulsé cette première année. 

Grasse Gau Emploi Jeunes

SAMEDI 19 SEPTEMBRE 2015 :

Le Bureau de Grasse à l’Unisson était représenté par son Président Jean-René LAGET au rassemblement « j’aime ma commune » Place du Petit Puy à l’initiative nationale de l’AMF, Association des Maires de France et l’initiative locale de Jérôme VIAUD, Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG contre les coupes budgétaires étatiques et qui s’est déroulé plein d’enthousiasme avec de très nombreux élus, responsables politiques , associatifs et citoyens.

GAUJMCO10

La section associative de Grasse à l’Unisson participait à l’Edition 2015 du Forum des Associations sur le Cours Honoré Cresp. 

GAUFA22

Toutes nos félicitations à Jérôme VIAUD, à ses élus, à ses services pour la mise en place du chapiteau sur le Cours, à Roger GUIGNARD, Président du Forum, à son équipe et à tous les bénévoles. 

GAUFA23

DIMANCHE 20 SEPTEMBRE 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson s’est rendu au lendemain du Forum des Associations à ce qui fait office de sorte de « Forum des Associations du Sport » à savoir la manifestation « Sentez-vous Sport » dédiée à tous les sports, y compris la spéléologie, le sport automobile, le tir sportif et l’escrime. 

GAUSS14

Cette manifestation était donnée dans le cadre du week-end « Cours en Fête » sur le Cours Honoré Cresp.

Etait présente sur le Cours la DS3 de compétition de Cindy PRIOLO et Valérie GONON, sponsorisée par notre ami Pizza Doumé. 

GAUSS15

Et le même jour était également jour de JEP 2015 (Journées Européennes du Patrimoine) :

le choix de monuments à visiter dans la Capitale des Parfums étant important, il fallait faire un choix.

Celui de cette année s’est porté sur l’Espace Napoléon Place de la Foux et sur la Cathédrale Notre Dame du Puy, Place du Petit Puy.

L’Espace Napoléon vous propose une importante collection d’objets : affiches, statues, statuettes, figurines, soldats de plomb, tableaux, porcelaines, etc… à visiter en semaine du Lundi au Vendredi. 

EP8

La Cathédrale Notre Dame du Puy a été construite en 1244 au moment du transfert de l’Evêché d’Antibes à Grasse.

Cette dernière a connu plusieurs transformations au fil des époques : la façade ouest connaissait ainsi trois entrées accessibles sur un parvis de quelques marches sur toute la largeur.

En 1687, c’est le choeur qui fut agrandi. 

GAUJEP20

La crypte sera creusée en 1714, provoquant ainsi la modification du perron.

La Chapelle du Saint Sacrement de style baroque sera construite en 1738.

Au moment de la période trouble de la Révolution Française, Grasse étant à l’origine une ville fortement influencée par la Monarchie, un incendie laissera des traces sur quelques piliers, la Cathédrale ayant été transformée à l’époque en grenier à blé en 1792. 

GAUJEP21

La Cathédrale sera classée monument historique le 30 Juin 1920.

Alors que la Ville de Grasse faisait effectuer en 2006 une réfection de toiture, les travaux permirent de révéler la couverture originale en tegulae (tuiles plates) du XIII ème siècle.

Cette conservation étant si rare de nos jours, sa mise en valeur a valu à la Ville de Grasse le Prix Patrimoine Historique des Vieilles Maisons Françaises 2006 du Conseil Départemental des Alpes Maritimes, à l’époque Conseil Général. 

GAUJEP22

MARDI 22 SEPTEMBRE 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson était représenté par son Président Jean-René LAGET au Conseil Municipal, au Palais des Congrès.

Au menu du jour : 59 délibérations étaient soumises au vote du Conseil, qui a vu arriver une nouvelle membre en la personne de Stéphanie MANDREA, membre de la Majorité Municipale que nous félicitons et à qui nous souhaitons bonne chance dans son mandat, celui de l’intérêt des grassois et de la Capitale des Parfums. 

GAUFBCM

VENDREDI 25 SEPTEMBRE 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson était présent à l’inauguration du Square René CHETON, citoyen qui fut particulièrement impliqué dans le développement de sa commune et dans sa vie civique.

Ce square, formidable espace d’embellissement et de vie de tous les jours, a pu être réalisé grâce au don et à la générosité de son fils Claude, PDG du groupe EMERA (résidences de retraite), décoré de l’Ordre National du Mérite et à la volonté du Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD.

A noter également l’installation juste en face d’un ralentisseur, participant à la sécurité et à l’agréabilité de l’endroit. 

GAUSC8

MERCREDI 30 SEPTEMBRE 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson a assisté à la conférence « Le vol de l’Aigle : les causes du succès » donnée au Palais des Congrès de Grasse sur proposition du Cercle Culturel du Pays de Grasse, en partenariat avec l’ANERN (Association Nationale des Elus de la Route Napoléon) par Olivier GHEBALI, Délégué Nice / Alpes Maritimes du Souvenir Napoléonien.

Le Sous-Préfet Philippe CASTANET, Madame Chantal ROUX, Directrice de GALIMARD, Madame France AOUIZERATE (A.N.E.R.N) et Roger GUIGNARD, Président du Forum des Associations assistaient également à la conférence.

Madame ROUX a même remis à la fin au conférencier le tout dernier parfum Galimard dédié à Napoléon.

Une conférence passionnante retraçant les différents éléments qui constituèrent le succès du « Vol de l’Aigle », à savoir le retour de l’Empereur Napoléon Ier depuis l’Ile d’Elbe, chassant Louis XVIII et les Bourbons remis en place sur le trône de France par les puissances étrangères, menant une guerre sans merci à la France depuis 1792.

Le conférencier a notamment rappelé que la Légion d’Honneur a été dévoyée dès Louis XVIII et non de nos jours comme la réflexion populaire le laisse à penser, que Napoléon Ier était avant toute chose un dirigeant proche du Peuple et des ouvriers plutôt qu’un souverain privilégié.

Que son retour a été appuyé par les ouvriers et notamment par les canuts de Lyon (ouvriers tisserands de la soie sur des machines à tisser), accueillant à son retour le véritable tout premier héros français (à la tête de l’Etat) aux cris de « Vive l’Empereur ».

A cela, les Anglais ne trouvèrent rien de mieux que de créer les conditions de la mondialisation en inondant le marché de bas de gamme pour tenter d’asphyxier ces modestes ouvriers bonapartistes.

Que Napoléon Bonaparte était véritablement le premier chef de l’Etat français a être particulièrement informé de par ses nombreux réseaux, notamment celui de Grenoble.

Qu’il pouvait aussi compter sur l’appui d’un noyau franc-maçon civil comme militaire très actif.

Que le « Vol de l’Aigle » était déterminé, déterminé à voler de clocher en clocher, estimant que la Victoire nationale devait marcher au pas de charge.

Pour Olivier GHEBALI, le « Vol de l’Aigle » était une véritable révolution. Une révolution populaire appuyée par l’Armée.

Il s’agissait d’une chevauchée fantastique unique dans les annales de l’Histoire, foi de tout un peuple à la destinée intimement liée à l’Empereur.

« Un seul coup de feu aurait pu l’arrêter. Encore fallait-il trouver le « brave meurtrier »

cette phrase fait allusion aux événements du 7 Mars 1815 :

« Napoléon quitte Corps pour Grenoble.

Informé de l’approche de Napoléon, le général Marchand, fidèle au roi, en poste à Grenoble est décidé à lui barrer la route de l’Empereur. Il ordonne au bataillon du 5ème de ligne, commandé par Delessart de marcher sur le défilé de Laffrey où, venant de La Mure, Napoléon doit passer.

La scène est célèbre car le sort de l’Empereur va se jouer là. Delessart, en position à Laffrey, voit approcher Napoléon et sa petite troupe. Le colonel Raoul, sous les ordres de Cambronne, se porte en avant et lui annonce :  » L’Empereur va marcher vers vous.  » Delessart lui répond :  » Je suis déterminé à faire mon devoir, et si vous ne vous retirez pas sur-le-champ, je vous fais arrêter. « . La tension monte, les deux camps se font face à face. Les soldats du roi sont pâles et angoissés. Soudain, l’Empereur avance, seul, fait reculer ses hommes et se présente aux soldats du 5ème de ligne dont les officiers commandent le feu. Pas un fusil ne tire. L’Empereur lance d’une voix forte :  » Soldats du 5ème, je suis votre Empereur. Reconnaissez-moi !  » Il s’avance encore et entrouvre sa redingote :  » S’il est parmi vous un soldat qui veuille tuer son Empereur, me voilà !  » Un instant puis un cri immense :  » Vive l’Empereur !  » Les soldats jettent leurs fusils, l’entourent, s’agenouillent à ses pieds, touchent ses bottes, son épée. Le commandant Delessart, désespéré mais profondément ému, remet son épée à Napoléon qui l’embrasse.

En quelques minutes, les effectifs de la petite troupe de Napoléon ont doublé.
Napoléon poursuit sa marche et à 21h, Napoléon entre triomphalement dans Grenoble. »

Détournant un proverbe bien connu disant :

« On ne peut arrêter la mer avec les bras », le conférencier a résumé ce phénomène unique dans l’Histoire de France :

« On ne peut arrêter l’eau de la mer avec ses mains ». 

GAUCN3