Archives du mot-clé Babali Grasse

Grasse à l’Unisson au Bilan de la saison estivale 2015 de Grasse, la Capitale des Parfums

« « Le Nouvel Elan », c’est une politique ambitieuse. » 

Dès le début, le ton de la conférence de presse était donné par le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG (Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse), Jérôme VIAUD, qui passera sur les ondes d’Agora Côte d’Azur 94 Mhz aux journaux de 12h15-13h15 et de 17h30-18h30 ce Vendredi 9 Octobre ainsi que dans les colonnes de Nice Matin Edition Grasse. 

Capture d'écran du facebook de Jérôme VIAUD - cliquer dessus pour agrandissement
Capture d’écran du facebook de Jérôme VIAUD – cliquer dessus pour agrandissement

Une conférence de presse donnée à l’invitation de sa propriétaire depuis le cadre idyllique du Château Saint Georges, un château datant du XIX ème siècle et appelé « Le petit Versailles de la Côte d’Azur » situé au 15 Avenue Francis de Croisset et niché sur un parc typiquement provençal et maralpin de trois hectares, réunissant une soixantaine d’invités du monde journalistique, médiatique, économique, industriel ou encore associatif et politique.

De nombreux élus étaient présents outre le Maire : 

Cyril DAUPHOUD, Adjoint chargé du quartier des Aspres, des Fleurs de Grasse, de l’innovation technologique et de l’aménagement numérique, Brigitte VIDAL, Adjointe du quartier des Marronniers, des affaires générales, de l’Etat civil, des cimetières et élections, Valérie DAVID, Adjointe chargée du Commerce et de l’Artisanat, Aline BOURDAIRE, Conseillère Municipale déléguée à l’Evenementiel, Jean-François LAPORTE, Conseiller Municipal chargé des bâtiments communaux.

Catherine BUTTY, Adjointe chargée du Tourisme et de l’Animation pour le rayonnement de la Ville et des Equipements recevant congrès, événements et manifestations ne pouvait être présente, souffrante. Le Maire lui a exprimé beaucoup de reconnaissance et gratitude pour le travail effectué depuis le début de la mandature. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

Le Maire de la Ville a donné le préambule de la conférence. Il a ainsi rappelé que le défi qu’il s’était fixé devait « être relevé avec enthousiasme », définissant le « Nouvel Elan » (le slogan de sa campagne aux Municipales de 2014) comme une « politique ambitieuse ».

« Je souhaite que Grasse devienne un des lieux phares des Alpes Maritimes. Je souhaite attirer le monde entier. (…) l’objectif est dur, une réalité, un concurrentiel immense. (…) Grasse a un potentiel immense, une identité unique. (…) la saison estivale s’achève dans un contexte particulier, celui des attentats, de la crise économique donc touristique mais aussi de l’essor numérique et donc du bouleversement des usages. (…) Notre atout est solide et clairement identifié : Grasse, la Capitale des Parfums, des arômes et des huiles essentielles. C’est un pôle d’attractivité important. (…) Je remercie les équipes thématiques, aux scénographies étonnantes. Notre but, dans une volonté de professionnalisme, était de bousculer tout en étant élégant. (…) Grasse est à chemin entre mer et montagne. (…) Nous avons su mêler traditions et nouveautés. (…) Notre politique événementielle porte ses fruits. Notre politique économique est cohérente. Notre politique culturelle est audacieuse. (…) La cité est plus propre, la ville est plus sécurisée grâce à la Police, très présente sur le terrain. (…) Grasse sait proposer une offre hôtelière et une restauration diversifiées. (…) Nous travaillons déjà pour 2016 sur l’organisation d’un « bal de la truffe » en présence de Son Altesse Sérénissime Albert II de Monaco. (…) Grasse dispose d’une communication ciblée, d’une offre de stationnement de régie municipale attractive.

(…) Nos outils et points d’infos ont été déployés grâce à l’Office du Tourisme. (…) Nous souhaitons construire une politique du Pays de Grasse au delà de la CAPG. (…) Si nous vous présentons le bilan en Octobre et non en Septembre comme le voudrait la coutume c’est parce qu’il nous fallait prendre en compte un mois de Septembre très important, exceptionnel, au delà des espérances. Un bilan allant de Juin à Septembre. (…) Nous assistons à la constitution d’un groupe important du tourisme, des hôtels, des chambres d’hôtes, du monde économique, du commerce et de l’événementiel. (…) A Grasse, nous devons désormais, à la maison, accueillir les événements mondiaux de la Parfumerie. 

(…) Je salue l’engagement dévoué et sans faille de Pascal BROCHIERO, Directeur Général de l’Office du Tourisme de Grasse. » 

Cliquer dessus pour agrandissement
Jérôme VIAUD et Xavier DEPOILLY (Nice Matin) lors de la conférence – Cliquer dessus pour agrandissement

Puis ce fut justement à Pascal BROCHIERO de prendre la parole.

Il a tout d’abord à son tour remercié le Maire ainsi que ses « collaborateurs (qui) font des miracles. Le travail paie. »

Il a ensuite présenté à l’aide de différents graphiques projetés le Bilan de la Saison Estivale 2015 : 

+ 27,45% de clientèle au plus fort de la saison, + 26% en Août.

Pendant des années, la fréquentation à Grasse s’équilibrait entre Français et étrangers. C’était de l’ordre du 50-50. Nous en sommes désormais à 39% de Français et 61% d’étrangers (63% en Juillet et 58% en Août). La clientèle chinoise est passé de la 9° place du Top 10 à la 6° place, carrément troisième en Juillet. La clientèle américaine progresse de 15%, la chinoise de 30%. Les chinois représentent 120.000 visiteurs. La baisse de la clientèle japonaise est habituelle depuis des années mais on assiste à un retour de la clientèle italienne.

Un chinois dépense trois fois plus à Grasse qu’un touriste français.

La clientèle est de plus fidélisée d’une année à l’autre. On assiste à un tourisme de circuit de voyages en Europe. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Pascal BROCHIERO et Didier CORBUCCI lors de la conférence – Cliquer dessus pour agrandissement

Au niveau du classement de la demande sur les Alpes Maritimes : 

1 ère : Nice (en baisse) – vert

2 ème : Cannes (en hausse) – jaune

3 ème : Antibes (en baisse) – violet

4 ème : Grasse (stable) – rouge

5 ème : Mougins (en légère baisse) – gris

6 ème : Mandelieu (stable) – rose

7 ème : Vence (en baisse) – vieux rose

8 ème : Menton (en légère baisse) – bleu 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

L’offre d’hébergement que l’on jugeait insuffisante est en train d’être résorbée.

Les offres d’accueil et de renseignements sont désormais calibrées : 

Grasse possède notamment depuis Janvier 2015 un label « Tourisme et Handicap ».

L’Office du Tourisme est au summum de son activité du 1er Juillet au 30 Septembre.

En Juillet, il compte : quatre stagiaires et un saisonnier

En Août, il compte : deux stagiaires et trois saisonniers

En Septembre, il compte : deux saisonniers

C’est une mission d’accueil en 7 jours sur 7, non stop, y compris jours fériés, de 10h00 à 19h00 depuis le 1er Mai 2015, chose inédite.

L’offre de l’Office du Tourisme s’appuie de plus sur une équipe itinérante en Centre-Ville, sept jours sur sept de 10h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00.

Cette équipe itinérante officie aussi sur le Marché Nocturne du Mercredi entre 19h00 et 21h00.

L’itinérance d’une journée moyenne s’établit à cinq heures contre une heure et trente minutes en 2014, le tout entre le 1er Juillet et le 31 Août.

Auprès de cette équipe itinérante ce sont près de 1700 demandes qui furent enregistrées ainsi que 1349 questionnaires remplis entre le 1er Juillet 2015 et le 31 Août 2015, dont voici quelques résultats importants :

« Avez-vous apprécié votre visite ? »

Très apprécié : 82%

Moyennement apprécié : 16%

Pas du tout apprécié : 2%

« recommanderiez-vous la destination ? » 

Oui : 81%

Peut-être : 16%

Non : 3%

« Avez-vous envie de revenir ? » 

Oui : 78%

Peut-être : 17%

Non : 5%

L’Adjointe au Commerce et à l’Artisanat, Valérie DAVID est ensuite venue présenter quelques chiffres en lien avec la Fédération des Commerçants : 

Globalement les commerçants et partenaires sont très satisfaits en Mai et Août, un peu moins en Juin et estiment les mois de Juillet et Septembre convenables.

En revanche, 51% des commerçants sont mécontents des soldes qu’ils estiment tombant trop tôt en début Juillet, le lobbying des grandes surfaces faisant que, ce qui impacte le commerce de proximité.

Enfin, l’élue pense « que le mois d’Octobre va être bon ». 

Cliquer dessus pour agrandissement
Valérie DAVID lors de la conférence – Cliquer dessus pour agrandissement

Grasse se positionne sur un certain secteur concurrentiel qui est le même que celui de Barcelone, de Londres, de Berlin et de Milan.

A cela fut rappelé que « le seul ennemi de Grasse est en nous même, pas ailleurs ».

La parole fut ensuite donnée à Aline BOURDAIRE, Conseillère Municipale déléguée à l’Evénementiel qui rappela qu’elle :

« est très heureuse de travailler pour la Ville de Grasse. C’est une ville de cœur (pour elle) ». Elle rappela par ailleurs que la véritable saison estivale va de Juin à Octobre. 

Aline BOURDAIRE lors de la conférence - Cliquer dessus pour agrandissement
Aline BOURDAIRE lors de la conférence – Cliquer dessus pour agrandissement

Didier CORBUCCI, brasseur azuréen avec son épouse Magali, a ensuite pris la parole pour expliquer son activité de « Brasserie Azuréenne » existant depuis Juin 2014 et plus précisément au moment de l’Expo Rose de la même année, avec la création d’une bière à la rose.

Leurs bières sont désormais proposées un peu partout dans le département et notamment dans le Pays de Grasse.

2015 est déjà pour eux une très bonne année, notamment au travers de leur participation aux marchés nocturnes du Mercredi. 

Didier CORBUCCI (Brasserie Azuréenne) lors de la conférence - Cliquer dessus pour agrandissement
Didier CORBUCCI (Brasserie Azuréenne) lors de la conférence – Cliquer dessus pour agrandissement

Pascal BROCHIERO est ensuite revenu sur différents éléments importants de la saison estivale : 

le premier de ces points est le bilan des « Siestes Parfumées », « Ville Parfumée » et « Nocturnes Parfumées » : 

Le parfum vaporisé en ville en Juillet était du « Gloss », celui d’Août du « Henné ».

Pour les siestes parfumées, la fréquentation de :

Juillet fut de 13.479 visiteurs.

Celle d’Août de 15.430 visiteurs.

C’est un total de 28.909 auquel il faut ajouter les 980 spectateurs des Nocturnes Parfumées.

Au lancement des Siestes Parfumées, on comptait « seulement » 15.000 visiteurs, le nombre a donc presque doublé.

Le deuxième point fut celui de la Régie des Parkings (Notre Dame des Fleurs et la Roque) : 

En Mai : 27.000 en 2014, 26.000 en 2015

En Juin : 27.000 en 2014 et 27.000 en 2015

En Juillet : 30.000 en 2014 et 30.000 en 2015

En Août : 35.000 en 2014 et 27.000 en 2015

En Septembre : 27.000 en 2014 et pas encore disponibles pour 2015

Pour le groupe privé Vinci (La Foux, Le Cours, Hôtel de Ville) : un recul en 2015

Hervé CHOSSON, responsable jusqu’en 2012 de la Brigade de Nuit et depuis 2012 du Centre de Protection Urbain, qui a pris la responsabilité administrative et managériale de la Police Municipale depuis le 13 Juillet 2015 est ensuite venu faire un exposé sur l’action de cette dernière :

Il a ainsi évoqué la hausse de 20% des constats et interventions en Centre-Ville et le redéploiement à la demande du Maire des policiers municipaux sur certains horaires.  

Hervé CHOSSON (Police Municipale) lors de la conférence - Cliquer dessus pour agrandissement
Hervé CHOSSON (Police Municipale) lors de la conférence – Cliquer dessus pour agrandissement

Jérôme VIAUD est ensuite venu compléter le propos : 

« La marque Grasse doit rayonner dans tous les Alpes Maritimes. (…) il n’y a pas de place pour la délinquance dans notre ville. (…) Nous n’entendrons plus « nous sommes en intervention, nous ne pouvons pas venir ». (…) Il n’y a pas de développement économique sans ordre et respect des règles de vie en société. (…) La présence de la Police Municipale à l’entrée de la ville à la place de l’ex Babali est un symbole, celui de la présence républicaine et de l’Ordre. »

Clôturant son propos, il a ensuite rappelé quelques derniers points importants :

« Le calendrier de Juin 2016 sera largement respecté pour l’installation d’LVMH, et même avec de l’avance. »

« Depuis que je suis élu, je veux additionner toutes les forces et les mettre ensemble à table. »

Il a du ensuite quitter l’assistance, étant attendu pour une conférence sur la bactérie Xyllela Fastidiosa qui touche les oliviers de Provence.

Enfin, Pascal BROCHIERO a ensuite présenté les différents taux d’occupation des hôtels de la ville, qui sont les suivants pour 2015 : 

Bastide St Antoine 5 Etoiles : 

Juillet : 67%

Août : 75%

Septembre : (Non renseigné)

Best Western Elixir 4 Etoiles : 

Juillet : 80%

Août : 80%

Septembre : 70%

Virginia 3 Etoiles : 

Juillet : 65%

Août : 84%

Septembre : 66%

Auberge Les Arômes Grasse 2 Etoiles : 

Juillet : 70%

Août : 85%

Septembre : 61%

La Bellaudière 2 Etoiles : 

Juillet : 50%

Août : 70%

Septembre : (Non renseigné)

Mandarina 2 Etoiles : 

Juillet : 54%

Août : 75%

Septembre : 59%

Panorama : 

Juillet : 78%

Août : 86%

Septembre : (Non renseigné)

Le Patti : 

Juillet : 73%

Août : 66%

Septembre : 49%

Les Cèdres AEC 3 Etoiles : 

Juillet : 71%

Août : 82%

Septembre : 78%

La parole a ensuite été donnée à différents partenaires, intervenants.

Grasse à l’Unisson : le bulletin d’information 2° partie d’Août / Septembre 2015 :

Voici le bulletin d’information pour la 2° partie d’Août 2015 et le mois de Septembre 2015. Une fin d’Eté intense comme nous les aimons et une participation au Forum des Associations nous permettant d’exposer notre bilan 2014-2015.

SAMEDI 15 AOUT 2015 :

Le Bureau de Grasse à l’Unisson s’est rendu à la Stèle Napoléon puis à l’Espace Napoléon, manière de commémorer historiquement l’anniversaire de naissance de l’Empereur Napoléon Ier, la grande Histoire qui croisa l’histoire grassoise en 1815. 

(Pour rappel, tout au long de cette année nous fêtons le Bicentenaire). 

GAU15N6

JEUDI 20 AOUT 2015 :

Le Bureau de Grasse à l’Unisson a eu le plaisir d’assister au spectacle « Exquise Louise, Marquise de Mirabeau » donné par la compagnie Ad Vitame au MAHP, le Musée d’Art et d’Histoire de Provence dans le cadre des « Nocturnes et Siestes Parfumées ». 

Un spectacle historique et drôlatique d’un hypothétique retour de nos jours de Louise de MIRABEAU, Marquise de Cabris… chez elle. 

Une véritable réussite. Nous félicitons la Marquise d’un soir, également auteure du spectacle. 

GAUSEL5

SAMEDI 22 AOUT 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson s’est rendu au vernissage de l’exposition « Bastelica, peintre pluriel » (Les trois peintres et soeurs Marie-France, Martine et Loetitia BASTELICA) à la Chapelle Victoria de l’Eglise Protestante Unie de France à Grasse. 

Des peintures remarquables qui incarnent au mieux les émotions communes que peuvent ressentir d’authentiques triplées. 

La Chapelle Victoria a été construite en 1891 (soit aussi ancienne que les tunnels et viaducs ferroviaires (Pont Eiffel / Viaduc de Font Laugière, Tunnel de Chiris par exemple) de l’ancienne Ligne Métrique Central Var (ou Nice Meyrargues) par la communauté anglicane de Grasse. 

Elle a été donnée à l’Eglise Réformée de France (ERF) en 1970. 

L’ERF date de 1938. Calviniste, elle s’est associée à l’Eglise Evangélique Luthérienne de France (EELF) datant de 1872 pour former l’Eglise Protestante Unie de France (EPUF) à la suite du premier synode de Mai 2013. 

GAUCVB7

LUNDI 24 AOUT 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson assistait aux commémorations du 71° anniversaire de la Libération de la commune.

Tout d’abord à la Place du Docteur Colomban à 9h20 par un dépôt de gerbe, un recueillement et la Marseillaise, sous la présidence du Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD, comme pour toutes les autres cérémonies. 

GAUGAL62

Elus, responsables politiques, présidents et bureaux d’associations, porte-drapeaux et citoyens étaient également présents.  

Ensuite nous nous sommes rendus à la Grand Messe Solennelle donnée à la Cathédrale Notre Dame du Puy entre 10h00 et 11h00 par le Père Cyril GELEY.  

GAUGAL63

La cérémonie suivante fut celle du Monument aux Morts Place du Petit Puy de 11h00 à 11h30, avec dépôts de gerbes, minute de silence et Marseillaise.  

GAUGAL64

Et de 11h30 à 12h00, celle du Monument des Martyrs et Héros de la Résistance au Cours Honoré Cresp.  

GAUGAL65

Enfin, de 12h00 à 13h00 nous avons pu assister au Défilé du Boulevard du Jeu de Ballon : avec les gendarmes motorisés, les associations, les porte-drapeaux, les pompiers, véhicules anciens associatifs et du 3° RAMa de Canjuers.  

GAUGAL66

GAUGAL67

GAUGAL68

GAUGAL69

GAUGAL70

DIMANCHE 30 AOUT 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson était présent à la soirée 2015 de l’association des Amis de Jérôme VIAUD, Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG au Plan de Grasse dans l’enceinte du Centre Leclerc. 

Près de 3000 personnes avaient fait le déplacement dont de nombreux élus, responsables politiques, peoples et chanteurs comme : 

le Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Député Eric CIOTTI, le Député-Maire de Crest et Président de Droit au Coeur Hervé MARITON, le coureur cycliste Richard VIRENQUE ou encore le chanteur Jean MENCONI. 

GAUAJV22

Différentes animations ont été offertes tout au long de la soirée (concert, spectacle de danse, de grâce, de magie et d’illusionnisme). Une véritable réussite. 

GAUAJV21

Il faut aussi féliciter comme il se doit Mr PONS pour le repas. 

DIMANCHE 6 SEPTEMBRE 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson était représenté par son Président Jean-René LAGET le matin à la messe de la traditionnelle Fête des Colchiques donnée à la Chapelle St François / St Barthélémy devant plus d’une vingtaine de paroissiens et deux élues. 

GAUCOL3

Puis le Bureau s’est rendu l’après-midi au vide-grenier du Quartier St Claude.

Encore toutes nos félicitations aux organisateurs. 

Vide Grenier GAU

SAMEDI 12 SEPTEMBRE 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson était représenté par son Président Jean-René LAGET à la traditionnelle procession de Notre Dame de Valcluse menée par le Père Cyril GELEY depuis la Cathédrale Notre Dame du Puy de Grasse jusqu’au Sanctuaire Notre Dame de Valcluse à Auribeau-sur-Siagne en présence de plus d’une centaine de pèlerins, d’élus et associatifs (à la messe célébrée sur place).   

GAUVASC39

GAUVASC40

GAUVASC41

GAUVASC42

GAUVASC43

DIMANCHE 13 SEPTEMBRE 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson était représenté malgré la pluie par son Président Jean-René LAGET à la traditionnelle Fête de la Marine (53° Edition) célébrant l’Amiral de Grasse, héros français comme pour les Américains, né au Bar sur Loup. 

GAU53M22

La fête a débuté par la traditionnelle messe à la Cathédrale Notre Dame du Puy célébrée par le Père Cyril GELEY avant de se déplacer en procession jusqu’à la Statue de l’Amiral de Grasse au Cours Honoré Cresp, précédant les allocutions, dépôts de gerbes des élus, dont le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD, du Sous Préfet de l’Arrondissement de Grasse Philippe CASTANET, des militaires et associatifs. 

GAU53M23

GAU53M24

MARDI 15 SEPTEMBRE 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson était présent pour la pose de la première pierre du nouveau poste de Police Municipale grassoise par le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD, en présence de Nice Matin et du journaliste vedette de France 3 Côte d’Azur, Henri MIGOUT, accompagné de son cameraman. 

GAUPPM16

C’est dans les anciens locaux d’une, on peut dire « ancienne institution grassoise » du centre-ville, Babali, que sera bientôt inauguré ce nouveau poste, plus grand, plus fonctionnel et moderne. 

GAUPPM17

Et ce même jour, nous nous sommes également rendus à la Villa St Hilaire (Bibliothèque Municipale) pour assister à deux expositions :

la première « Entre ville et jardin, une image du monde », qui se tient au RDC, dans la salle principale. 

GAUVC13

Et au vernissage de l’autre dans la « Salle d’Actualité » par l’Atelier Voir :

« Aux confluences de la Photographie », à visiter jusqu’au 17 Octobre 2015, en présence de nombreux élus, dont Jérôme VIAUD. 

GAUVC14

JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson était présent à la rencontre « Ensemble bougeons l’Emploi pour les Jeunes » au Palais des Congrès.

La rencontre était dédiée aux jeunes entre 16 et 30 ans en recherche d’un job étudiant, d’un stage dans la région, d’une expérience professionnelle à l’étranger ou d’un emploi stable.

On trouvait à cette rencontre : un théâtre forum, des tables rondes, la génération Y abordée, la parité au Travail, la création d’entreprise, la success story, les témoignages RH, la mobilité internationale, les ateliers, notamment de montages de CV vidéos, les tests de personnalité, les impros, les rencontres métiers, la gestion des réseaux sociaux, les business models, l’apprentissage et la formation continue, les terrains de stages, les contrats étudiants, les diverses présentations et bien sûr les offres d’emploi.

Plus de 1000 personnes sont venues entre 13h00 et 20h00 pour toutes ces propositions et allées à la rencontre des principaux acteurs, partenaires et parrains de cette dernière :

UPE 06, PRODAROM, la CCI Nice Côte d’Azur, Initiatives Terres d’Azur, CREPI, Interima, T PLUS, Adecco et GSC. Et bien entendu la Ville de Grasse et la CAPG.

Les universitaires étaient également présents :

C’est avec tous ces acteurs et en présence du Consul Général de Tunisie à Nice et à la Principauté de Monaco Hamed BEN BRAHIM que le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG, Jérome VIAUD a signé une convention visant à concrétiser l’effort impulsé cette première année. 

Grasse Gau Emploi Jeunes

SAMEDI 19 SEPTEMBRE 2015 :

Le Bureau de Grasse à l’Unisson était représenté par son Président Jean-René LAGET au rassemblement « j’aime ma commune » Place du Petit Puy à l’initiative nationale de l’AMF, Association des Maires de France et l’initiative locale de Jérôme VIAUD, Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG contre les coupes budgétaires étatiques et qui s’est déroulé plein d’enthousiasme avec de très nombreux élus, responsables politiques , associatifs et citoyens.

GAUJMCO10

La section associative de Grasse à l’Unisson participait à l’Edition 2015 du Forum des Associations sur le Cours Honoré Cresp. 

GAUFA22

Toutes nos félicitations à Jérôme VIAUD, à ses élus, à ses services pour la mise en place du chapiteau sur le Cours, à Roger GUIGNARD, Président du Forum, à son équipe et à tous les bénévoles. 

GAUFA23

DIMANCHE 20 SEPTEMBRE 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson s’est rendu au lendemain du Forum des Associations à ce qui fait office de sorte de « Forum des Associations du Sport » à savoir la manifestation « Sentez-vous Sport » dédiée à tous les sports, y compris la spéléologie, le sport automobile, le tir sportif et l’escrime. 

GAUSS14

Cette manifestation était donnée dans le cadre du week-end « Cours en Fête » sur le Cours Honoré Cresp.

Etait présente sur le Cours la DS3 de compétition de Cindy PRIOLO et Valérie GONON, sponsorisée par notre ami Pizza Doumé. 

GAUSS15

Et le même jour était également jour de JEP 2015 (Journées Européennes du Patrimoine) :

le choix de monuments à visiter dans la Capitale des Parfums étant important, il fallait faire un choix.

Celui de cette année s’est porté sur l’Espace Napoléon Place de la Foux et sur la Cathédrale Notre Dame du Puy, Place du Petit Puy.

L’Espace Napoléon vous propose une importante collection d’objets : affiches, statues, statuettes, figurines, soldats de plomb, tableaux, porcelaines, etc… à visiter en semaine du Lundi au Vendredi. 

EP8

La Cathédrale Notre Dame du Puy a été construite en 1244 au moment du transfert de l’Evêché d’Antibes à Grasse.

Cette dernière a connu plusieurs transformations au fil des époques : la façade ouest connaissait ainsi trois entrées accessibles sur un parvis de quelques marches sur toute la largeur.

En 1687, c’est le choeur qui fut agrandi. 

GAUJEP20

La crypte sera creusée en 1714, provoquant ainsi la modification du perron.

La Chapelle du Saint Sacrement de style baroque sera construite en 1738.

Au moment de la période trouble de la Révolution Française, Grasse étant à l’origine une ville fortement influencée par la Monarchie, un incendie laissera des traces sur quelques piliers, la Cathédrale ayant été transformée à l’époque en grenier à blé en 1792. 

GAUJEP21

La Cathédrale sera classée monument historique le 30 Juin 1920.

Alors que la Ville de Grasse faisait effectuer en 2006 une réfection de toiture, les travaux permirent de révéler la couverture originale en tegulae (tuiles plates) du XIII ème siècle.

Cette conservation étant si rare de nos jours, sa mise en valeur a valu à la Ville de Grasse le Prix Patrimoine Historique des Vieilles Maisons Françaises 2006 du Conseil Départemental des Alpes Maritimes, à l’époque Conseil Général. 

GAUJEP22

MARDI 22 SEPTEMBRE 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson était représenté par son Président Jean-René LAGET au Conseil Municipal, au Palais des Congrès.

Au menu du jour : 59 délibérations étaient soumises au vote du Conseil, qui a vu arriver une nouvelle membre en la personne de Stéphanie MANDREA, membre de la Majorité Municipale que nous félicitons et à qui nous souhaitons bonne chance dans son mandat, celui de l’intérêt des grassois et de la Capitale des Parfums. 

GAUFBCM

VENDREDI 25 SEPTEMBRE 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson était présent à l’inauguration du Square René CHETON, citoyen qui fut particulièrement impliqué dans le développement de sa commune et dans sa vie civique.

Ce square, formidable espace d’embellissement et de vie de tous les jours, a pu être réalisé grâce au don et à la générosité de son fils Claude, PDG du groupe EMERA (résidences de retraite), décoré de l’Ordre National du Mérite et à la volonté du Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG, Jérôme VIAUD.

A noter également l’installation juste en face d’un ralentisseur, participant à la sécurité et à l’agréabilité de l’endroit. 

GAUSC8

MERCREDI 30 SEPTEMBRE 2015 : 

Le Bureau de Grasse à l’Unisson a assisté à la conférence « Le vol de l’Aigle : les causes du succès » donnée au Palais des Congrès de Grasse sur proposition du Cercle Culturel du Pays de Grasse, en partenariat avec l’ANERN (Association Nationale des Elus de la Route Napoléon) par Olivier GHEBALI, Délégué Nice / Alpes Maritimes du Souvenir Napoléonien.

Le Sous-Préfet Philippe CASTANET, Madame Chantal ROUX, Directrice de GALIMARD, Madame France AOUIZERATE (A.N.E.R.N) et Roger GUIGNARD, Président du Forum des Associations assistaient également à la conférence.

Madame ROUX a même remis à la fin au conférencier le tout dernier parfum Galimard dédié à Napoléon.

Une conférence passionnante retraçant les différents éléments qui constituèrent le succès du « Vol de l’Aigle », à savoir le retour de l’Empereur Napoléon Ier depuis l’Ile d’Elbe, chassant Louis XVIII et les Bourbons remis en place sur le trône de France par les puissances étrangères, menant une guerre sans merci à la France depuis 1792.

Le conférencier a notamment rappelé que la Légion d’Honneur a été dévoyée dès Louis XVIII et non de nos jours comme la réflexion populaire le laisse à penser, que Napoléon Ier était avant toute chose un dirigeant proche du Peuple et des ouvriers plutôt qu’un souverain privilégié.

Que son retour a été appuyé par les ouvriers et notamment par les canuts de Lyon (ouvriers tisserands de la soie sur des machines à tisser), accueillant à son retour le véritable tout premier héros français (à la tête de l’Etat) aux cris de « Vive l’Empereur ».

A cela, les Anglais ne trouvèrent rien de mieux que de créer les conditions de la mondialisation en inondant le marché de bas de gamme pour tenter d’asphyxier ces modestes ouvriers bonapartistes.

Que Napoléon Bonaparte était véritablement le premier chef de l’Etat français a être particulièrement informé de par ses nombreux réseaux, notamment celui de Grenoble.

Qu’il pouvait aussi compter sur l’appui d’un noyau franc-maçon civil comme militaire très actif.

Que le « Vol de l’Aigle » était déterminé, déterminé à voler de clocher en clocher, estimant que la Victoire nationale devait marcher au pas de charge.

Pour Olivier GHEBALI, le « Vol de l’Aigle » était une véritable révolution. Une révolution populaire appuyée par l’Armée.

Il s’agissait d’une chevauchée fantastique unique dans les annales de l’Histoire, foi de tout un peuple à la destinée intimement liée à l’Empereur.

« Un seul coup de feu aurait pu l’arrêter. Encore fallait-il trouver le « brave meurtrier »

cette phrase fait allusion aux événements du 7 Mars 1815 :

« Napoléon quitte Corps pour Grenoble.

Informé de l’approche de Napoléon, le général Marchand, fidèle au roi, en poste à Grenoble est décidé à lui barrer la route de l’Empereur. Il ordonne au bataillon du 5ème de ligne, commandé par Delessart de marcher sur le défilé de Laffrey où, venant de La Mure, Napoléon doit passer.

La scène est célèbre car le sort de l’Empereur va se jouer là. Delessart, en position à Laffrey, voit approcher Napoléon et sa petite troupe. Le colonel Raoul, sous les ordres de Cambronne, se porte en avant et lui annonce :  » L’Empereur va marcher vers vous.  » Delessart lui répond :  » Je suis déterminé à faire mon devoir, et si vous ne vous retirez pas sur-le-champ, je vous fais arrêter. « . La tension monte, les deux camps se font face à face. Les soldats du roi sont pâles et angoissés. Soudain, l’Empereur avance, seul, fait reculer ses hommes et se présente aux soldats du 5ème de ligne dont les officiers commandent le feu. Pas un fusil ne tire. L’Empereur lance d’une voix forte :  » Soldats du 5ème, je suis votre Empereur. Reconnaissez-moi !  » Il s’avance encore et entrouvre sa redingote :  » S’il est parmi vous un soldat qui veuille tuer son Empereur, me voilà !  » Un instant puis un cri immense :  » Vive l’Empereur !  » Les soldats jettent leurs fusils, l’entourent, s’agenouillent à ses pieds, touchent ses bottes, son épée. Le commandant Delessart, désespéré mais profondément ému, remet son épée à Napoléon qui l’embrasse.

En quelques minutes, les effectifs de la petite troupe de Napoléon ont doublé.
Napoléon poursuit sa marche et à 21h, Napoléon entre triomphalement dans Grenoble. »

Détournant un proverbe bien connu disant :

« On ne peut arrêter la mer avec les bras », le conférencier a résumé ce phénomène unique dans l’Histoire de France :

« On ne peut arrêter l’eau de la mer avec ses mains ». 

GAUCN3