Archives du mot-clé azuréens

Grasse à l’Unisson au Bilan de la saison estivale 2015 de Grasse, la Capitale des Parfums

« « Le Nouvel Elan », c’est une politique ambitieuse. » 

Dès le début, le ton de la conférence de presse était donné par le Maire de Grasse, Vice-Président du Conseil Départemental des Alpes Maritimes et Président de la CAPG (Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse), Jérôme VIAUD, qui passera sur les ondes d’Agora Côte d’Azur 94 Mhz aux journaux de 12h15-13h15 et de 17h30-18h30 ce Vendredi 9 Octobre ainsi que dans les colonnes de Nice Matin Edition Grasse. 

Capture d'écran du facebook de Jérôme VIAUD - cliquer dessus pour agrandissement
Capture d’écran du facebook de Jérôme VIAUD – cliquer dessus pour agrandissement

Une conférence de presse donnée à l’invitation de sa propriétaire depuis le cadre idyllique du Château Saint Georges, un château datant du XIX ème siècle et appelé « Le petit Versailles de la Côte d’Azur » situé au 15 Avenue Francis de Croisset et niché sur un parc typiquement provençal et maralpin de trois hectares, réunissant une soixantaine d’invités du monde journalistique, médiatique, économique, industriel ou encore associatif et politique.

De nombreux élus étaient présents outre le Maire : 

Cyril DAUPHOUD, Adjoint chargé du quartier des Aspres, des Fleurs de Grasse, de l’innovation technologique et de l’aménagement numérique, Brigitte VIDAL, Adjointe du quartier des Marronniers, des affaires générales, de l’Etat civil, des cimetières et élections, Valérie DAVID, Adjointe chargée du Commerce et de l’Artisanat, Aline BOURDAIRE, Conseillère Municipale déléguée à l’Evenementiel, Jean-François LAPORTE, Conseiller Municipal chargé des bâtiments communaux.

Catherine BUTTY, Adjointe chargée du Tourisme et de l’Animation pour le rayonnement de la Ville et des Equipements recevant congrès, événements et manifestations ne pouvait être présente, souffrante. Le Maire lui a exprimé beaucoup de reconnaissance et gratitude pour le travail effectué depuis le début de la mandature. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

Le Maire de la Ville a donné le préambule de la conférence. Il a ainsi rappelé que le défi qu’il s’était fixé devait « être relevé avec enthousiasme », définissant le « Nouvel Elan » (le slogan de sa campagne aux Municipales de 2014) comme une « politique ambitieuse ».

« Je souhaite que Grasse devienne un des lieux phares des Alpes Maritimes. Je souhaite attirer le monde entier. (…) l’objectif est dur, une réalité, un concurrentiel immense. (…) Grasse a un potentiel immense, une identité unique. (…) la saison estivale s’achève dans un contexte particulier, celui des attentats, de la crise économique donc touristique mais aussi de l’essor numérique et donc du bouleversement des usages. (…) Notre atout est solide et clairement identifié : Grasse, la Capitale des Parfums, des arômes et des huiles essentielles. C’est un pôle d’attractivité important. (…) Je remercie les équipes thématiques, aux scénographies étonnantes. Notre but, dans une volonté de professionnalisme, était de bousculer tout en étant élégant. (…) Grasse est à chemin entre mer et montagne. (…) Nous avons su mêler traditions et nouveautés. (…) Notre politique événementielle porte ses fruits. Notre politique économique est cohérente. Notre politique culturelle est audacieuse. (…) La cité est plus propre, la ville est plus sécurisée grâce à la Police, très présente sur le terrain. (…) Grasse sait proposer une offre hôtelière et une restauration diversifiées. (…) Nous travaillons déjà pour 2016 sur l’organisation d’un « bal de la truffe » en présence de Son Altesse Sérénissime Albert II de Monaco. (…) Grasse dispose d’une communication ciblée, d’une offre de stationnement de régie municipale attractive.

(…) Nos outils et points d’infos ont été déployés grâce à l’Office du Tourisme. (…) Nous souhaitons construire une politique du Pays de Grasse au delà de la CAPG. (…) Si nous vous présentons le bilan en Octobre et non en Septembre comme le voudrait la coutume c’est parce qu’il nous fallait prendre en compte un mois de Septembre très important, exceptionnel, au delà des espérances. Un bilan allant de Juin à Septembre. (…) Nous assistons à la constitution d’un groupe important du tourisme, des hôtels, des chambres d’hôtes, du monde économique, du commerce et de l’événementiel. (…) A Grasse, nous devons désormais, à la maison, accueillir les événements mondiaux de la Parfumerie. 

(…) Je salue l’engagement dévoué et sans faille de Pascal BROCHIERO, Directeur Général de l’Office du Tourisme de Grasse. » 

Cliquer dessus pour agrandissement
Jérôme VIAUD et Xavier DEPOILLY (Nice Matin) lors de la conférence – Cliquer dessus pour agrandissement

Puis ce fut justement à Pascal BROCHIERO de prendre la parole.

Il a tout d’abord à son tour remercié le Maire ainsi que ses « collaborateurs (qui) font des miracles. Le travail paie. »

Il a ensuite présenté à l’aide de différents graphiques projetés le Bilan de la Saison Estivale 2015 : 

+ 27,45% de clientèle au plus fort de la saison, + 26% en Août.

Pendant des années, la fréquentation à Grasse s’équilibrait entre Français et étrangers. C’était de l’ordre du 50-50. Nous en sommes désormais à 39% de Français et 61% d’étrangers (63% en Juillet et 58% en Août). La clientèle chinoise est passé de la 9° place du Top 10 à la 6° place, carrément troisième en Juillet. La clientèle américaine progresse de 15%, la chinoise de 30%. Les chinois représentent 120.000 visiteurs. La baisse de la clientèle japonaise est habituelle depuis des années mais on assiste à un retour de la clientèle italienne.

Un chinois dépense trois fois plus à Grasse qu’un touriste français.

La clientèle est de plus fidélisée d’une année à l’autre. On assiste à un tourisme de circuit de voyages en Europe. 

Cliquer dessus pour agrandissement
Pascal BROCHIERO et Didier CORBUCCI lors de la conférence – Cliquer dessus pour agrandissement

Au niveau du classement de la demande sur les Alpes Maritimes : 

1 ère : Nice (en baisse) – vert

2 ème : Cannes (en hausse) – jaune

3 ème : Antibes (en baisse) – violet

4 ème : Grasse (stable) – rouge

5 ème : Mougins (en légère baisse) – gris

6 ème : Mandelieu (stable) – rose

7 ème : Vence (en baisse) – vieux rose

8 ème : Menton (en légère baisse) – bleu 

Cliquer dessus pour agrandissement
Cliquer dessus pour agrandissement

L’offre d’hébergement que l’on jugeait insuffisante est en train d’être résorbée.

Les offres d’accueil et de renseignements sont désormais calibrées : 

Grasse possède notamment depuis Janvier 2015 un label « Tourisme et Handicap ».

L’Office du Tourisme est au summum de son activité du 1er Juillet au 30 Septembre.

En Juillet, il compte : quatre stagiaires et un saisonnier

En Août, il compte : deux stagiaires et trois saisonniers

En Septembre, il compte : deux saisonniers

C’est une mission d’accueil en 7 jours sur 7, non stop, y compris jours fériés, de 10h00 à 19h00 depuis le 1er Mai 2015, chose inédite.

L’offre de l’Office du Tourisme s’appuie de plus sur une équipe itinérante en Centre-Ville, sept jours sur sept de 10h30 à 14h00 et de 15h00 à 18h00.

Cette équipe itinérante officie aussi sur le Marché Nocturne du Mercredi entre 19h00 et 21h00.

L’itinérance d’une journée moyenne s’établit à cinq heures contre une heure et trente minutes en 2014, le tout entre le 1er Juillet et le 31 Août.

Auprès de cette équipe itinérante ce sont près de 1700 demandes qui furent enregistrées ainsi que 1349 questionnaires remplis entre le 1er Juillet 2015 et le 31 Août 2015, dont voici quelques résultats importants :

« Avez-vous apprécié votre visite ? »

Très apprécié : 82%

Moyennement apprécié : 16%

Pas du tout apprécié : 2%

« recommanderiez-vous la destination ? » 

Oui : 81%

Peut-être : 16%

Non : 3%

« Avez-vous envie de revenir ? » 

Oui : 78%

Peut-être : 17%

Non : 5%

L’Adjointe au Commerce et à l’Artisanat, Valérie DAVID est ensuite venue présenter quelques chiffres en lien avec la Fédération des Commerçants : 

Globalement les commerçants et partenaires sont très satisfaits en Mai et Août, un peu moins en Juin et estiment les mois de Juillet et Septembre convenables.

En revanche, 51% des commerçants sont mécontents des soldes qu’ils estiment tombant trop tôt en début Juillet, le lobbying des grandes surfaces faisant que, ce qui impacte le commerce de proximité.

Enfin, l’élue pense « que le mois d’Octobre va être bon ». 

Cliquer dessus pour agrandissement
Valérie DAVID lors de la conférence – Cliquer dessus pour agrandissement

Grasse se positionne sur un certain secteur concurrentiel qui est le même que celui de Barcelone, de Londres, de Berlin et de Milan.

A cela fut rappelé que « le seul ennemi de Grasse est en nous même, pas ailleurs ».

La parole fut ensuite donnée à Aline BOURDAIRE, Conseillère Municipale déléguée à l’Evénementiel qui rappela qu’elle :

« est très heureuse de travailler pour la Ville de Grasse. C’est une ville de cœur (pour elle) ». Elle rappela par ailleurs que la véritable saison estivale va de Juin à Octobre. 

Aline BOURDAIRE lors de la conférence - Cliquer dessus pour agrandissement
Aline BOURDAIRE lors de la conférence – Cliquer dessus pour agrandissement

Didier CORBUCCI, brasseur azuréen avec son épouse Magali, a ensuite pris la parole pour expliquer son activité de « Brasserie Azuréenne » existant depuis Juin 2014 et plus précisément au moment de l’Expo Rose de la même année, avec la création d’une bière à la rose.

Leurs bières sont désormais proposées un peu partout dans le département et notamment dans le Pays de Grasse.

2015 est déjà pour eux une très bonne année, notamment au travers de leur participation aux marchés nocturnes du Mercredi. 

Didier CORBUCCI (Brasserie Azuréenne) lors de la conférence - Cliquer dessus pour agrandissement
Didier CORBUCCI (Brasserie Azuréenne) lors de la conférence – Cliquer dessus pour agrandissement

Pascal BROCHIERO est ensuite revenu sur différents éléments importants de la saison estivale : 

le premier de ces points est le bilan des « Siestes Parfumées », « Ville Parfumée » et « Nocturnes Parfumées » : 

Le parfum vaporisé en ville en Juillet était du « Gloss », celui d’Août du « Henné ».

Pour les siestes parfumées, la fréquentation de :

Juillet fut de 13.479 visiteurs.

Celle d’Août de 15.430 visiteurs.

C’est un total de 28.909 auquel il faut ajouter les 980 spectateurs des Nocturnes Parfumées.

Au lancement des Siestes Parfumées, on comptait « seulement » 15.000 visiteurs, le nombre a donc presque doublé.

Le deuxième point fut celui de la Régie des Parkings (Notre Dame des Fleurs et la Roque) : 

En Mai : 27.000 en 2014, 26.000 en 2015

En Juin : 27.000 en 2014 et 27.000 en 2015

En Juillet : 30.000 en 2014 et 30.000 en 2015

En Août : 35.000 en 2014 et 27.000 en 2015

En Septembre : 27.000 en 2014 et pas encore disponibles pour 2015

Pour le groupe privé Vinci (La Foux, Le Cours, Hôtel de Ville) : un recul en 2015

Hervé CHOSSON, responsable jusqu’en 2012 de la Brigade de Nuit et depuis 2012 du Centre de Protection Urbain, qui a pris la responsabilité administrative et managériale de la Police Municipale depuis le 13 Juillet 2015 est ensuite venu faire un exposé sur l’action de cette dernière :

Il a ainsi évoqué la hausse de 20% des constats et interventions en Centre-Ville et le redéploiement à la demande du Maire des policiers municipaux sur certains horaires.  

Hervé CHOSSON (Police Municipale) lors de la conférence - Cliquer dessus pour agrandissement
Hervé CHOSSON (Police Municipale) lors de la conférence – Cliquer dessus pour agrandissement

Jérôme VIAUD est ensuite venu compléter le propos : 

« La marque Grasse doit rayonner dans tous les Alpes Maritimes. (…) il n’y a pas de place pour la délinquance dans notre ville. (…) Nous n’entendrons plus « nous sommes en intervention, nous ne pouvons pas venir ». (…) Il n’y a pas de développement économique sans ordre et respect des règles de vie en société. (…) La présence de la Police Municipale à l’entrée de la ville à la place de l’ex Babali est un symbole, celui de la présence républicaine et de l’Ordre. »

Clôturant son propos, il a ensuite rappelé quelques derniers points importants :

« Le calendrier de Juin 2016 sera largement respecté pour l’installation d’LVMH, et même avec de l’avance. »

« Depuis que je suis élu, je veux additionner toutes les forces et les mettre ensemble à table. »

Il a du ensuite quitter l’assistance, étant attendu pour une conférence sur la bactérie Xyllela Fastidiosa qui touche les oliviers de Provence.

Enfin, Pascal BROCHIERO a ensuite présenté les différents taux d’occupation des hôtels de la ville, qui sont les suivants pour 2015 : 

Bastide St Antoine 5 Etoiles : 

Juillet : 67%

Août : 75%

Septembre : (Non renseigné)

Best Western Elixir 4 Etoiles : 

Juillet : 80%

Août : 80%

Septembre : 70%

Virginia 3 Etoiles : 

Juillet : 65%

Août : 84%

Septembre : 66%

Auberge Les Arômes Grasse 2 Etoiles : 

Juillet : 70%

Août : 85%

Septembre : 61%

La Bellaudière 2 Etoiles : 

Juillet : 50%

Août : 70%

Septembre : (Non renseigné)

Mandarina 2 Etoiles : 

Juillet : 54%

Août : 75%

Septembre : 59%

Panorama : 

Juillet : 78%

Août : 86%

Septembre : (Non renseigné)

Le Patti : 

Juillet : 73%

Août : 66%

Septembre : 49%

Les Cèdres AEC 3 Etoiles : 

Juillet : 71%

Août : 82%

Septembre : 78%

La parole a ensuite été donnée à différents partenaires, intervenants.

Publicités